•  
  •  
  •  
  •  

 

Un élément qui semble important du point de vue urbain est le rôle de l’enceinte du stade.

Aujourd’hui le stade se présente comme un complexe introverti, mais, malgré les différentes adjonctions réalisées au fil de temps, conserve une certaine unité vu depuis l’extérieur du fait de la présence des murs de clôture qui l’enveloppent.

A ce propos notre intention a été de conserver le long du Chemin des Tamaris ce mur d’enceinte « enveloppe »,  et de créer, au croisement entre le Chemin des Tamaris et l’avenue Pierre de Coubertin, une entrée pour le public visible et identifiable.

Compte tenu que le mur d’enceinte le long du chemin de Tamaris est aujourd’hui constitué par un ensemble hétérogène qui ne peut pas être conservé à l’état, notre choix a été de le remplacer par un mur « à sec » en gabions permettant une transparence sur l’arrière des tribunes et une continuité de traitement avec le mur de soutènement existant en pierre le long de la deuxième moitié de la façade sur le Chemin des Tamaris.

A l’intérieur de l’enceinte, l’idée du projet est d’entourer les côtés nord et est du terrain par un « porche » continu.

Sur le côté nord le porche s’élargit pour se transformer en deux tribunes reliées entre-elles au-dessus de l’entrée par une coursive.

Le « porche » unifie et « fédère» les différentes fonctions qu’il trouve sur son parcours et notamment les deux enceintes accueillant les installations de téléphonie mobile.

Côté est le porche protège les sorties des vestiaires s’élargissant pour créer une grande terrasse réservée aux joueurs et accueillant le club-house.

 

  • LIEU : Saint-Tropez (83)
  • MAITRE D’OUVRAGE : Ville de Saint-Tropez
  • MAITRE D’OEUVRE: B+C Architectes
  • PROGRAMME : Requalification du stade Marcel Aubour
  • SURFACE : 1 100 m² + 8 000 m² (terrain d’évolution)
  • COUT : 3,40 M €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans équipements, projets